Les dernières publications

L’édito

« Venez, et vous verrez. »

En désignant Jésus comme « l’Agneau de Dieu », Jean-Baptiste met la curiosité de ses disciples en éveil. Sa parole énigmatique suffit à les mettre en marche pour s’intéresser à cet homme et désirer en savoir plus sur lui. À la suite de l’évangile de dimanche dernier et des mages venus adorer l’enfant de Bethléem, nous sommes invités à nous lever pour venir contempler le Christ devenu adulte et demeurer auprès de lui. Voir et se laisser enseigner. Tel est ce que Jésus propose aux deux disciples : « Venez, et vous verrez ». « Verrez » et non pas « voyez », parce que la curiosité ne suffit pas pour le contempler, il faut aussi accepter de prendre le temps de demeurer auprès de lui, de l’écouter, de goûter sa présence et de le laisser nous toucher au cœur. « Que cherchez-vous ? » Cette question nous est posée en ce début d’année. En disciple, nous ne pouvons que former le vœu de mieux connaitre Jésus, pour mieux l’aimer et pour le laisser nous enseigner le chemin de la vie.

Cette démarche personnelle a aussi une dimension communautaire. À l’image des deux disciples, nous ne sommes pas seuls à nous mettre en marche à la suite du Christ. Nous avons été précédés par ceux qui nous ont ouvert le chemin, nous sommes accompagnés de ceux qui le suivent avec nous, et nous sommes conviés à le proposer à d’autres autour de nous. La joie de connaitre Jésus ne peut pas être conservée pour soi-même, elle demande à être partagée avec ceux que nous aimons. Eux aussi doivent pouvoir prendre le chemin, pour assouvir leur désir de trouver et donner un sens à leur vie. Comme les disciples de l’évangile, n’ayons pas peur de susciter la curiosité de nos amis sur celui qui comble notre cœur. Comment pourrions-nous ne pas leur ouvrir l’accès à ce trésor ? Et pour commencer, pourquoi ne pas les inviter au repas de ce dimanche à vivre avec le parcours Alpha ? Un déjeuner du Nouvel An, entre 12h30 et 14h30, pour « explorer le sens de la Vie ». Une aventure pour soi et pour ceux que l’on aime. Venez, et vous verrez !

Matthieu Jannin, Vicaire

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+