Les dernières publications

L’édito

« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire. Je suis chargée de vous le dire. »

Sainte Bernadette Soubirous est une personne
étonnante. Peu de temps après que la Vierge Marie lui est apparue à Lourdes,
elle doit s’expliquer de nombreuses fois à des curieux, à des journalistes, à
des hommes politiques, et même des prêtres : tous ont du mal à croire cette
pauvre petite bergère.

La réponse de sainte Bernadette à leur incrédulité est d’une très grande justesse : « Je ne suis pas chargée de vous le faire croire. Je suis chargée de vous le dire ». Cette réponse, nous pouvons nous l’approprier. En effet, en ces temps où la perception de la foi chrétienne est très négative, où les graves péchés de certains prêtres obscurcissent la vocation des chrétiens à la sainteté, comment continuer à témoigner de notre vie et de notre foi chrétienne?

Le premier témoignage est bien sûr l’unité de notre
vie autour du la Personne de Jésus-Christ : la cohérence de nos actes et de nos
paroles, l’amour concret de Dieu et des autres, peuvent déjà amener les
non-chrétiens à comprendre ce que le Christ nous fait vivre. Mais lorsque l’on
discute de la foi avec un personne non-croyante, et que l’on est amené à dire
en quoi l’on croit, il faut bien avoir en tête que seul Dieu convertit les
cœurs et infuse la foi. A nous les chrétiens est confiée l’annonce de la Bonne
Nouvelle qu’est Jésus-Christ. En revanche, la foi et la conversion des cœurs ne
peuvent être données que par Dieu.

Alors comment bien parler, bien annoncer notre message
? Aujourd’hui, le catéchisme que nous avons reçu et la Parole divine que nous
recevons le dimanche sont des enseignements nécessaires, mais ils ne suffisent
plus. Il faut continuer à se former, car comprendre les vérités de foi comme un
enfant de 12 ans n’est plus possible pour un adulte. Utilisons des moyens pour
nous former. Plusieurs moyens nous sont proposés à Notre Dame de la Croix pour
grandir dans l’intelligence de notre foi : sachons les utiliser, ils sont indiqués
dans le guide pratique de la paroisse !

Abbé Edouard Barbey, diacre

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+