Les dernières publications

Edito

Une nouvelle aventure intérieure qui commence.

C’est le début du Carême comme chaque année. Mais sommes-nous pour autant dans la répétition ?

Ce temps du Carême revient mais nous trouve chaque année dans des dispositions différentes car notre situation personnelle évolue, car nous-même évoluons. Avec le confinement, le couvre-feu, nous avons pris l’habitude d’être privés de tout un tas de choses, mais une chose est sûre, tout cela ne nous empêchera pas de vivre pleinement ce Carême. 

Chaque année c’est donc une nouvelle aventure intérieure qui commence. Cette aventure sera plus ou moins belle, plus ou moins intense en fonction de notre disponibilité à la vivre. Qu’avons-nous décidé cette année ? 

Le jeûne, le partage et la prière sont nos trois compagnons de route pour progresser dans cette aventure dont le terme sera d’accueillir dans la joie la bonne nouvelle du Christ ressuscité.

Le partage nous permet d’ouvrir nos mains, de lâcher ce qui nous encombre, de faire de la place pour accueillir nos frères, d’être ouvert à la rencontre de l’autre.

Le jeûne nous permet de nous libérer de nos désirs superficiels et de nous recentrer sur ce qui nous rend libre, ce qui nous ajuste à notre nature humaine, créature de Dieu.

La prière nous permet de nous libérer des milles occupations qui accaparent notre esprit et nos énergies. Elle nous remet dans une attitude d’écoute du Seigneur qui nous parle.

Laurent Ruyssen, diacre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+