En 2020, nous avions pu vivre un parcours sur la Résurrection animé par les pères Palaz et Comte. Si vous voulez retrouver certains des enseignements de ce chemin pascal, vous trouverez l’essentiel ci-dessous.

Comme il y a 14 stations du chemin de Croix, nous vous proposons, 14 « stations » de la Résurrection jusqu’à la Pentecôte.

Lien Zoom unique pour toutes les séances: https://zoom.us/j/93814939700 ID de réunion (copier/coller): 938 1493 9700

14ème station: La Pentecôte.

Gn 11, 1-9.Toute la terre avait alors la même langue et les mêmes mots. Au cours de leurs déplacements du côté de l’orient, les hommes découvrirent une plaine en Mésopotamie, et s’y établirent.
Ils se dirent l’un à l’autre : « Allons ! fabriquons des briques et mettons-les à cuire ! » Les briques leur servaient de pierres, et le bitume, de mortier.
Ils dirent : « Allons ! bâtissons-nous une ville, avec une tour dont le sommet soit dans les cieux. Faisons-nous un nom, pour ne pas être disséminés sur toute la surface de la terre. »
Le Seigneur descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.
Et le Seigneur dit : « Ils sont un seul peuple, ils ont tous la même langue :
s’ils commencent ainsi, rien ne les empêchera désormais de faire tout ce qu’ils décideront. Allons ! descendons, et là, embrouillons leur langue :
qu’ils ne se comprennent plus les uns les autres. »
De là, le Seigneur les dispersa sur toute la surface de la terre. Ils cessèrent donc de bâtir la ville. C’est pourquoi on l’appela Babel, car c’est là que le Seigneur embrouilla la langue des habitants de toute la terre ; et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la surface de la terre.

Ac 2, 1-11. Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, ils se trouvaient réunis tous ensemble.
Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent :
la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière.
Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux.
Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel.
Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient.
Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent
ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ?
Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

Questions: Pourquoi clore ce chemin de Résurrection par la Pentecôte? En quoi, la Pentecôte, lue en vis à vis de Gen 11, nous dévoile les ressorts du salut? Que diriez-vous de l’Esprit Saint? Quelle expérience avez-vous de lui?

13è station: Rencontre sur le chemin de Damas.

Actes 9, 1-9. Saul était toujours animé d’une rage meurtrière contre les disciples du Seigneur. Il alla trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des hommes et des femmes qui suivaient le Chemin du Seigneur, il les amène enchaînés à Jérusalem. Comme il était en route et approchait de Damas, soudain une lumière venant du ciel l’enveloppa de sa clarté. Il fut précipité à terre ; il entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? » Il demanda : « Qui es-tu, Seigneur ? » La voix répondit : « Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Relève-toi et entre dans la ville : on te dira ce que tu dois faire. » Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne. Saul se releva de terre et, bien qu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. Ils le prirent par la main pour le faire entrer à Damas. Pendant trois jours, il fut privé de la vue et il resta sans manger ni boire.

Actes 22, 6-11. Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? Et moi je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.” Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis : “Que dois-je faire, Seigneur ?” Le Seigneur me répondit : “Relève-toi, va jusqu’à Damas ; et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.” Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons.

Actes 26, 11-19 C’est ainsi que j’allais à Damas muni d’un pouvoir et d’une procuration des grands prêtres ; en plein midi, sur la route, ô roi, j’ai vu, venant du ciel, une lumière plus éclatante que le soleil, qui m’enveloppa, moi et ceux qui m’accompagnaient. Tous, nous sommes tombés à terre, et j’ai entendu une voix qui me disait en araméen : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? Il est dur pour toi de résister à l’aiguillon.” Et moi je dis : “Qui es-tu, Seigneur ?” Le Seigneur répondit : “Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Mais relève-toi, et tiens-toi debout ; voici pourquoi je te suis apparu : c’est pour te destiner à être serviteur et témoin de ce moment où tu m’as vu, et des moments où je t’apparaîtrai encore, pour te délivrer de ton peuple et des non-Juifs. Moi, je t’envoie vers eux, pour leur ouvrir les yeux, pour les ramener des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, afin qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et une part d’héritage avec ceux qui ont été sanctifiés.” Dès lors, roi Agrippa, je n’ai pas désobéi à cette vision céleste,

Questions: d’après ces trois récits, que pouvons-nous dire de ce qui s’est réellement passé sur le chemin de Damas? Etait-ce la première fois que Saul rencontrait Jésus? Pourquoi trois jours d’aveuglement après cette renontre avec la Lumière? Cette scène vous en évoque-t-elle d’autre dans le premier testament?

12e station: L’Eucharistie.

Enregistrement ici.

Mc 14,22-25

22 Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » 23 Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. 24 Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude. 25 Amen, je vous le dis : je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, dans le royaume de Dieu. »

Lc 24,30-31

30 Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. 31 Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.

1 Co 11,23-26

23 J’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, 24 puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » 25 Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. » 26 Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

Trois passages du Nouveau Testament et une seule question : à quoi dit-on « amen » quand nous communions au Corps du Christ ?

11ème station: L’ Ascension (Lc 24, 48-53)

Enregistrement ici.

46 Jésus leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, 47 et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. 48 À vous d’en être les témoins. 49 Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. » 

50 Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, il les bénit.51 Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel. 52 Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie. 53 Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

Questions: 1) À quel épisode de l’Ancien Testament la scène de l’Ascension est-elle comparable telle qu’elle est racontée dans l’Évangile selon saint Luc ?2) Comment les Apôtres peuvent-ils être joyeux d’être séparés de Jésus ?

10ème station: Apparition à plus de 500 frères (1 Cor 15, 3-10)

Enregistrement ici: https://1drv.ms/u/s!Ak0gRbJw9scggQWHRt05JDkDiQXE

03 Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, 04 et il fut mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, 05 il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; 06 ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois – la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont endormis dans la mort –, 07 ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. 08 Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis. 09 Car moi, je suis le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé Apôtre, puisque j’ai persécuté l’Église de Dieu. 10 Mais ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu, et sa grâce, venant en moi, n’a pas été stérile.

Questions: 1°) quels indices nous donne le texte pour supputer à quel moment le Christ est apparu à plus de 500 frères? Ceux-ci étaient-ils réunis? Qu’est-ce que cette mention de Paul nous dit d’important? 2°) Considérant tout ce que nous avons vu jusqu’à présent, quelles sont les propriétés du corps glorieux du Christ Ressuscité?

9ème station: Apparition en Galilée. Mt 28,16-20

16 Les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. 17 Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. 18 Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. 19 Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, 20 apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

Questions: 1) Pourquoi Jésus a-t-il donné rendez-vous à ses disciples en Galilée et pas ailleurs ?2) Comment comprendre les doutes de certains disciples alors qu’ils voient Jésus ressuscité et se prosternent devant lui ?

8ème station: Apparition (déconfinée!) au bord du lac de Galilée

Enregistrement: https://1drv.ms/u/s!Ak0gRbJw9scggQSkfih-CJIeQ9L4

Jean 21 en entier: https://www.aelf.org/bible/Jn/21

Questions: 1) quel peut-être l’état d’esprit des Apôtres que l’on retrouve ici au bord du lac, après tant d’événements? Retour à la vie d’avant? Cela ne pourra plus jamais être comme avant? 2) Qu’est-ce que Jésus fait encore découvrir de lui à travers cette rencontre avec les siens et ce dialogue avec Pierre?

7ème station: Pierre et Jean au tombeau.

Enregistrement ici (à partir de 10 min).

Pierre et Jean (Jn 20,1-9): https://www.aelf.org/bible/Jn/20

Questions: 1) Pourquoi l’adage « rien ne sert de courir, il faut partir à point » n’éclaire en rien ce passage de l’Évangile et lui est même en tout point contraire ?
2) Entre l’acte de foi de Jean qui vit et qui crut et le dernier verset qui précise que « les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts », faut-il voir ou entendre pour croire ?

6ème station: Apparition à Thomas

Enseignement ici.

Texte à retrouver avec le lien suivant Jean 20, 24-31: https://www.aelf.org/bible/Jn/20

Questions: 1°) Comparer l’acte de foi de Jean et celui de Thomas. Y a-t-il chez Thomas identité stricte entre ce qu’il voit et ce qu’il croit? 2°) Thomas, modèle ou anti-modèle du croyant?

5ème station: Apparition à Marie-Madeleine.

Pour réécouter l’enseignement, à partir de 15min et 30”.

Texte à retrouver avec le lien suivant Jean, 20, 1-18: https://www.aelf.org/bible/Jn/20

Questions: 1°) En quoi le premier constat, celui du tombeau vide est-il fondamental? 2°) “Pourquoi pleures-tu, qui cherches-tu?” Pourquoi pleurez-vous, qui cherchez-vous?

4ème station: Les disciples d’Emmaüs.

Enregistrement ici à partir de 16min 15”

Texte à retrouver avec le lien suivant Luc 24, 12-35: https://www.aelf.org/bible/Lc/24

Questions: « Jésus leur dit : « De quoi discutez-vous en marchant ? » (Lc 24,17)

1) Jésus commence par demander aux disciples de quoi ils discutent. Qu’est-ce qui habite votre cœur en ce moment ?

« Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait. » (Lc 24,27)2) 2) Quels sont les passages de l’Ancien Testament qui parlent de Jésus ?

3ème réunion: Apparition à Simon-Pierre

Enregistrement ici, à partir de 15min 17”

Luc, 24, 33-34: 33 À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : 34 « Le Seigneur est réellement ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. » (Lc 24,33-34)

Questions: 1°) À partir de l’histoire de Simon-Pierre dans l’Évangile, comment comprendre que Jésus lui apparaisse en premier avant d’apparaître aux autres apôtres ? 2°) Imaginez le dialogue entre Jésus et Pierre ?

2ème réunion: L’apparition aux 10 Apôtres.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20, 19-31

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit :
« La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau :
« La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus.

Questions: 1°) Quelle est cette paix que le Ressuscité donne? 2°) Pourquoi n’est-il pas apparu tout de suite aux disciples, le matin même? Et pourquoi aux saintes femmes d’abord?

1ère réunion: jeudi 16 avril, 20h30. L’apparition de Jésus à la Vierge Marie:

Enregistrement de l’enseignement ici.

” Le Christ Notre Seigneur apparut à la Vierge Marie ; ce qui, bien qu’on ne le dise pas dans l’Écriture, est considéré comme sous-entendu quand celle-ci dit qu’il est apparu à tant d’autres. Car l’Écriture suppose que nous avons de l’intelligence selon ce qui est écrit : « Êtes-vous, vous aussi, sans intelligence ?” (S. Ignace de Loyola, Exercices spirituels, 299)
Questions : 1°) Une telle apparitions n’étant pas rapporté par les Ecritures, quels arguments plaident en sa faveur jusqu’à la rendre évidente

2°) Selon vous quelles sont les paroles que le Christ et sa mère échangent le matin de la Résurrection?

Apparition du Christ à Marie, Juan de Flandres, vers 1500,
National Gallery, Londres

3 Responses to "Via Resurrectionis"

  1. Eunice Gomez Posté le 29 avril 2020 à 2 h 09 min

    Bonjour,
    Je ne parviens pas à accéder aux enregistrements des enseignements des 4 premières réunions.
    Merci par avance.
    Bien fraternellement
    Eunice

    • Stephane Posté le 7 mai 2020 à 10 h 01 min

      Pardon chère Eunice, il y avait effectivement un petit problème technnique, désormais résolu. Que le Seigneur vous garde.

  2. Eunice Gomez Posté le 30 mai 2020 à 17 h 26 min

    Merci père Stéphane pour votre réponse et la résolution du “petit problème technique”.
    Permettez-moi toutefois de vous solliciter encore.
    Il manque en effet les enregistrements des enseignements de la 2e et de la 9e réunion.
    Merci par avance pour cela.
    Et merci infiniment pour toutes vos propositions, qui ont animées la paroisse durant les mois de pic pandémique.
    A ce soir la joie de vous retrouver à la veillée de prière pour la Pentecôte !
    Bien fraternellement,
    Eunice

Laisser un commentaire